Le soir, votre corps et votre esprit sont emprunt d’une lourdeur naturelle propice à favoriser le sommeil mais pour que vous puissiez passer une nuit réparatrice, vous devez au préalable avoir « absorbé » toutes les expériences, mentales, physiques et émotionnelles de la journée sans oublier bien entendu la nourriture. Le repas du soir doit être léger et pris tôt afin d’éviter une digestion trop pénible néfaste à l’endormissement.

Apprenez à écouter et observez les rythmes de votre corps. Certaines personnes ont besoin de beaucoup de repos pour régénérer leur système nerveux, elles privilégieront de se coucher tôt…d’autres ont un sommeil tellement profond que quelques heures leur suffisent et ils se réveillent frais comme un gardon !

Si vous faites parti de ces personnes qui ont des difficultés à s’endormir, ou si encore vous avez des réveils fréquents avec comme conséquences d’avoir du mal à vous réveiller le matin, vous devez exercez votre esprit et votre corps à accepter l’idée que le fait de se mettre au lit signifie dormir. Vous pouvez vous fixer un horaire pour aller vous coucher, toujours le même, une routine bénéfique qui enverra le message à votre cerveau « quand je vais au lit, je m’endors aussitôt, d’un sommeil profond, sain et réparateur ».

Evidemment je ne vous apprendrais rien mais avoir une chambre agréable avec une literie fraiche et éviter les écrans et smartphones en tout genre sont tout simplement nécessaires si l’on veut amener son esprit au calme intérieur.
Vous pouvez également vous massez les pieds et la tête avec une huile de sésame que vous pouvez chauffer, quelques gouttes suffisent, auto-massez-vous à votre ressenti, tout en douceur…

Petit protocole pour éliminer l’insomnie :

  • Asseyez-vous sur votre lit tranquillement, les mains reposant sur vos cuisses et juste sans rien faire de particulier, observez votre respiration quelques instants en manifestant de la gratitude pour les expériences de cette journée, les moments positifs comme les chagrins…
  • Ensuite allongez-vous dans une position confortable pour vous vous et éteignez la lumière.
  • Tout en continuant à vous concentrer sur votre respiration, installez-vous dans la position dans laquelle vous vous endormez habituellement. Si vous ressentez de l’agitation, focalisez-vous sur le fait que c’est uniquement votre mental qui a la bougeotte dû à un excès d’énergie.
  • Continuez à vous concentrer sur votre respiration, inspirez tout le calme propice à l’endormissement et expirez toutes les tensions de votre corps…dans le même temps imaginez comme si vous pouviez vous voir sur un écran de cinéma, vous vous voyez entrain de dormir paisiblement, votre corps est totalement endormi et votre respiration se fait de plus en plus profonde, plus vous vous visualisez entrain de dormir et plus votre corps se détend et votre respiration ralenti , ralenti jusqu’à devenir légère, très l »gère et profonde…

Si vous vous réveillez pendant la nuit, répétez le protocole. Après une nuit d’insomnie, nous pensons que nous serons épuisés le jour d’après mais en renouvelant le protocole, vous constaterez que votre corps lui sera au moins reposé.